[vc_row unlock_row_content= »yes » row_height_percent= »0″ back_image= »54189″ overlay_alpha= »50″ gutter_size= »3″ shift_y= »0″ css= ».vc_custom_1629894055846{border-left-width: 0px !important;padding-left: px !important;} »][vc_column column_width_percent= »90″ back_image= »54184″ overlay_alpha= »50″ gutter_size= »3″ medium_width= »0″ shift_x= »0″ shift_y= »0″ z_index= »0″ width= »1/2″ css= ».vc_custom_1629927478264{border-top-width: 0px !important;border-right-width: 0px !important;border-left-width: 0px !important;padding-top: 0px !important;padding-right: 0px !important;padding-left: 0px !important;} »][vc_single_image media= »54201″ media_width_percent= »100″][vc_single_image media= »54169″ media_width_percent= »100″][/vc_column][vc_column column_width_percent= »95″ overlay_alpha= »50″ gutter_size= »0″ medium_width= »0″ mobile_visibility= »yes » shift_x= »0″ shift_y= »0″ z_index= »0″ width= »1/2″ css= ».vc_custom_1629924502743{border-top-width: 0px !important;border-right-width: 5px !important;border-left-width: 0px !important;padding-top: 0px !important;padding-right: 5px !important;padding-left: 0px !important;} »][vc_custom_heading]

ROUTINE DU MATIN

[/vc_custom_heading][vc_empty_space empty_h= »2″][vc_column_text]

Inspiré du «Saho» Japonais, ce rituel du matin et du soir se déroule en 3 étapes minimum dont la chronologie a son importance : nettoyer-hydrater-nourrir. Là où nos habitudes occidentales aiment condenser des 3 en 1, ici chaque soin est bien distinct et cible une seule action à la fois afin de réguler et de maintenir au mieux l’hydratation. Destiné à toutes les peaux, seule la façon de nettoyer, d’hydrater et de nourrir peut varier selon la typologie de la peau. Ce procédé se pratique à 2 mains, sans coton, car le massage du visage participe à la qualité du soin et du moment.

Vue de Tinos . Grèce – 23 Juillet 2015 . 22:34

[/vc_column_text][vc_empty_space empty_h= »4″][vc_empty_space empty_h= »3″][vc_column_text]

Humidifiez le pain d’argile, appliquez sur visage humide, massez puis rincez.
Ne pas laisser le pain sur une surface mouillée car il risquerait de fondre.
Voir recette ici.

[/vc_column_text][vc_empty_space empty_h= »1″][vc_empty_space empty_h= »5″][vc_column_text]

1 goutte à masser autour de chaque oeil.
Sa concentration exceptionnelle en antioxydant protège les cellules des radicaux libres.

[/vc_column_text][vc_empty_space empty_h= »5″][vc_column_text]

Prenez l’hydrolat que vous avez sous la main, ils sont, bien sûr, tous hydratants,
et ajoutez quelques gouttes d’EPP qui agit comme conservateur naturel.

PEAU SENSIBLE : rose de Damas, verveine, hamamélis, hélichryse Italienne…
PEAU À IMPERFECTIONS : achillée millefeuille, thym à linalol, romarin …
PEAU À BOUTONS :  ajoutez à l’hydrolat quelques gouttes
d’acide salicylique (extrait de saule noir) : purifiant
ou d’AHA (acide de fruit) : renouvellement cellulaire
ou d’algo Zinc : séborégulateur et purifiant
Pour un terrain inflammatoire ces produits font la différence (important : voir concentration sur aromazone).

[/vc_column_text][vc_empty_space empty_h= »4″][vc_column_text]

Pour nourrir la peau, une simple goutte d’huile végétale non comédogène est suffisante,comme une l’huile de chanvre, noisette, argan, calendula, cameline…

1 à 2 gouttes selon la saison dans la paume de la main, massez le visage, sans penser à rien d’autre.

On peut également y ajouter une synergie d’huiles essentielles selon ce que l’on recherche,ici on obtient un serum tres qualitatif qui agira sur le renouvellement cellulaire.L’huile de Rose musquée naturellement ambré agira …l’huile essentielle deVous pouvez même y ajouter 4 gouttes supleme,taire de Palmarosa pour sas vertues de regenatrices cutanés et cicatrisantes

[/vc_column_text][vc_empty_space empty_h= »1″][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column width= »1/2″][vc_single_image media_width_percent= »100″][/vc_column][vc_column column_width_percent= »90″ overlay_alpha= »50″ gutter_size= »3″ medium_width= »0″ shift_x= »0″ shift_y= »0″ z_index= »0″ width= »1/2″ css= ».vc_custom_1629924648239{border-right-width: 5px !important;border-left-width: 0px !important;padding-right: 5px !important;padding-left: 0px !important;} »][vc_accordion active_tab= »0″][vc_accordion_tab title= »PROPRIÉTÉS ET ORIGINES DES INGRÉDIENTS »][vc_column_text]. HUILE ESSENTIELLE DE TEA TREE : l’huile antibactérienne à large spectre par excellence, incontournable en cas de boutons.

. HUILE DE JOJOBA : Sa composition proche du sébum pénètre facilement dans la peau. Elle pénètre en profondeur, et l’huile attirant l’huile, elle déloge l’excédent de corps gras, et emporte avec elle les impurtés. Son action sébo-régulatrice réequilibre autant les peaux grasses que sèches. C’est une huile qui hydrate sans boucher les pores de la peau.
Origine : Traditionnellement cultivé en Amérique centrale.

. HUILE ESSENTIELLE DE Lavande Vraie (Fine ou Officinale) : Extrêmement bien tolérée, même des bébés, elle est réputée pour ses vertus anti-infectieuses, cicatrisantes et régénératrices.
Origine : Existe en agriculture Française.

. Huile d’amande douce : L’huile apaisante des peaux sensibles. Elle calme les tiraillements, les inflammations et cicatrise les gerçures des peaux asséchées. Elle pénètre facilement dans l’épiderme pour un nettoyage en profondeur. Sa teneur en antioxydants lui confère des propriétés anti-âge.
Origine : Existe en agriculture Française.

. Argile : Voir Pain d’argile

. L’éponge Konjac : En fibres naturelles, elle nettoie et exfolie en douceur et en profondeur. Elle respecte le pH de la peau et élimine l’excède sebum. À la première utilisation, il faut la ré-hydrater sous l’eau, et veiller ensuite à bien l’essorer après chaque itilisation pour prolonger sa durée de vie.

. LE CITRON : Contrairement au gommage «mécanique», qui utilise l’abrasion à l’aide de grains, le gommage à base d’acides de fruits permet une exfoliation dite «chimique» beaucoup plus douce. Les acides de fruits, (appellé AHA : acides alpha-hydroxylés) présents dans le miel, le lait fermenté, et de nombreux fruits dont le citron, dissolvent les liaisons qui maintiennent les cellules mortes entre elles. Elles se décollent et s’éliminent ensuite naturellement au rinçage. Ce soin efficace, qui permet de faire peau neuve de la couche supérieure de l’épiderme, existait déjà sous la Rome antique. Les acides de fruits agiront également sur la réduction de : tâches pigmentaires, boutons, et cicatrices liées notamment à l’acné. En complément, les AHA stimulent la production de collagène, permettant l’épaississement du derme profond ce qui évitera la formation de ridules. Ils ont aussi un fort pouvoir hydratant, en transformant une partie de la kératine de la peau en acides aminés, essentiels à son hydratation. Cependant leur pouvoir exfolient pourra être trop irritant pour les peaux sensibles, sèches ou ayant été exposées longtemps au soleil. Il faut savoir aussi que les AHA on tendance à éclaircir le teint et sont photosensibles, donc privilégiez son utilisation le soir. Plutôt adapté aux peaux grasses ou mixtes, peu sensibles, et souffrant de problèmes inflammatoires comme l’acné.

. POUDRE DE CANNELLE : elle réactive la micro circulation Avec ses propriétés antimicrobiennes, antiseptiques et anti-inflammatoire, la cannelle aide à prévenir et à traiter l’acné, à atténuer les pores et avoir une peau saine, propre et lisse. sa haute teneur en antioxydants capables de faire face au vieillissement prématuré et garder ainsi un visage beaucoup plus ferme

 

. LE MIEL : possède des propriétés antimicrobienne et antibiotique naturel, il aide à cicatriser les petites blessures et empêchent les bactéries de se développer. Il favorise également la régénération des cellules de la peau, les Egyptiens l’utilisaient déjà en soin de peau il y plus de 4 000 ans. Détoxifiant hors pair, ce produit vivant contient des enzymes naturels qui ont pour fonction de libérer la peau de ses toxines, c’est aussi un puissant hydratant et nourrissant grâce à ses nombreux minéraux bio-disponibles, qui peuvent être absorbés par notre épiderme.

. HUILE VÉGÉTALE DE PÉPINS DE FIGUE DE BARBARIE : Excellente huile contre le vieillissement cutané grâce en particulier à 2 actions exceptionnelles. Sa forte concentration en antioxydants (Vitamine E et stérols) qui luttent contre les radicaux libres responsables de l’apparition de rides. Et sa composition à 60 % d’acides gras essentiels non synthétisés par l’organisme et dont il est important de se fournir par l’extérieur, qui entre dans les membranes et participent à la reconstitution et la régénération cellulaire. C’est une huile assez chère, veillez à utiliser l’huile végétale et non le macérât huileux de pépins de figue de barbarie que certains vendent à prix d’or et qui n’aura pas d’efficacité.

. HYDROLAT DE CISTE : adaptée aux peaux matures, abîmées, sensibles et couperosées. Elle est Anti-inflammatoire, cicatrisante, tonifie le tissu cutané et resserre les pores.

. HYDROLAT DE GÉRANIUM BOURBON : Anti-Inflammatoire sontre les rougeurs ou l’urticaire, elle possède une action cicatrisante et circulatoire.

. HYDROLAT DE THYM THUJANOL : Anti-infectieux cutané . Hydrolat de Verveine Citronnée ou Odorante : calme les inflammations cutanées

. HYDROLAT D’HAMAMÉLIS : Resserre les tissus, anti-Oxydant contre le vieillissement cutané il soulage les petites démangeaisons de la peau grâce à son action adoucissante.

. ACIDE SALICYLIQUE : Issus de l’écorce de Saule, il peut-être incorporé dans les crèmes ou hydrolat pour le soin des peaux grasses, ternes ou à tendance acnéique. Purifiant et kératolytique, il diminue les symptômes liés à l’inflammation, lisse les imperfections, les ridules et lutte contre les boutons. Par contre il faut absolument respecter les concentrations recommandées pour une bonne efficacité. À dose trop faible il n’aura pas d’action, à dose trop forte, ou sur certaines peaux, il accélérera la maturation des boutons, à chacun d’ajuster le bon dosage, nous sommes tous différents. Pour ma part, j’ai une peau mixte et inflammatoire et acnéique depuis l’arrêt de la pilule, cet acide est très efficace pour éliminer les boutons. Lorsqu’il est utilisé dans des sérums, crèmes ou hydrolat, l’acide salicylique doit être concentré à 2% maximum.

. HUILE DE ROSE MUSQUÉE : raffermissante, elle favorise la synthèse de collagène, qui diminue avec l’âge, et responsable de l’élasticité de la peau, elle possède des propriétés régénératrices cutanées qui permettent de réparer les peaux abimées. Associée à la synergie des trois alcools présents dans les huiles essentielles :le citronellol, le géraniol et le linalol son efficacité sera renforcée.

. HUILE ESSENTIELLE DE GÉRANIUM ROSAT : La référence contre les rides grâce à ses composés de trois alcools monoterpéniques différents (citronellol, géraniol et linalol en plus petite quantité) qui ont des propriétés antioxydantes.

. HUILE ESSENTIELLE DE CISTE : Les rides sont entre autres liées à un ralentissement de la sécrétion d’œstrogènes, associée à la diminution de la production de collagène et d’élastine, essentiel à l’élasticité de la peau. Cette huile mime l’action des œstrogènes et contribue à limiter la formation des rides.

. HUILE ESSENTIELLE DE PALMAROSA : Très concentrée en géraniol, elle est régénératrice cutanée et va stimuler la synthèse des kératinocytes, cellules constituant 90% de l’épiderme et mieux la protéger face aux rayons ultraviolets.

. HUILE ESSENTIELLE DE LAVANDE ASPIC : Le linalol et le camphre présents dans cette huile sont de puissants cicatrisants et régénérateurs cutanés.[/vc_column_text][/vc_accordion_tab][/vc_accordion][/vc_column][/vc_row]